Association Of Consulting Engineering Compagnies|Canada
Search Member Firms Best Pratices Engineering Students The Source Newsletter The Source Newsletter The Source Newsletter The Source Newsletter

Juin 2016      

 

L’AFIC demande des améliorations au Programme des travailleurs étrangers temporaires 

 

Les firmes membres de l’AFIC ont soulevé des questions quant aux pénuries fréquentes de travailleurs qualifiés et expérimentés au Canada, ce qui oblige des firmes d’ingénierie et de construction canadiennes à chercher des employés à l’étranger. Ces firmes ont également dit que les exigences de publicité du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) sont onéreuses et non productives. L’embauche de travailleurs étrangers requiert aussi une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) qui prend beaucoup de temps et de ressources et qui n’est souvent pas nécessaire. Ces exigences peuvent prendre de 18 à 24 mois et sont un obstacle important à l’embauche de travailleurs qualifiés qui seraient autrement disponibles.

Dans une soumission au Comité permanent des ressources humaines et du développement des compétences de la Chambre des communes, l’AFIC a recommandé des solutions aux préoccupations de ses membres, notamment :

  • Faciliter l’embauche de travailleurs étrangers avec des compétences spécifiques dans des domaines comme l’ingénierie et des disciplines connexes en sciences et en technologie, en évitant les retards dus à la bureaucratie.
  • Considérer les travailleurs qualifiés détenant des permis de travail valides qui travaillent au Canada depuis plus d’un an comme ayant une offre d’emploi admissible à une entrée express, sans que l’employeur ait à annoncer le poste à nouveau.
  • Offrir aux étudiants étrangers qui sont diplômés d’une université canadienne en sciences, en génie ou en gestion un cheminement clair et rapide à la résidence permanente. Permettre à ces étudiants de se qualifier pour une entrée express au PTET.

Obtenez plus d’information sur la soumission de l’AFIC approuvée par son conseil d’administration.