Association Of Consulting Engineering Compagnies|Canada

Autres engagements pertinents

 

 

Des débouchés pour les jeunes Canadiens

Le Parti libéral s’est engagé à investir 40 millions de dollars chaque année pour aider les employeurs à créer des stages coopératifs à l’intention des étudiants inscrits dans des programmes scientifiques et technologiques, en ingénierie, en mathématiques et en affaires. En outre, ils se sont engagés à consentir des exclusions de 12 mois sur les primes d’assurance-emploi et à renoncer aux primes que doivent verser les employeurs pour tous les employés âgés de 18 à 24 ans occupant un poste permanent en 2016, 2017, ou 2018. Les firmes membres de l’AFIC seront ainsi incitées à créer des emplois coopératifs et à engager de jeunes travailleurs.

Logement abordable

Le Parti libéral s’est engagé à promouvoir la construction de nouveaux logements locatifs en supprimant la TPS sur les nouveaux capitaux investis dans les logements locatifs abordables à la hauteur de 125 millions de dollars par année en incitations fiscales. Les firmes membres de l’AFIC engagées dans la construction résidentielle pourront ainsi bénéficier d’une certaine croissance.

Changements climatiques

Le Parti libéral s’est engagé à développer une nouvelle plate-forme qui contrastera nettement avec les politiques du précédent gouvernement conservateur. Sans aller dans le détail, les libéraux se sont engagés à :

  1. Tenir une rencontre avec les dirigeants provinciaux et territoriaux dans les 90 jours (soit avant la fin de janvier) afin d’établir un cadre de travail pancanadien.
  2. Déterminer des objectifs de réduction des gaz à effet de serre tout en permettant aux provinces et aux territoires d’élaborer leurs propres programmes en vue d’atteindre leurs engagements. Ces objectifs « devront tenir compte du coût économique et de l’impact catastrophique » du changement climatique.
  3. Créer un Fonds de lutte aux émissions de carbone de 2 milliards de dollars pour le subventionnement de projets qui réduiront substantiellement les émissions de carbone.

Il n’est pas entièrement clair quels changements ces engagements nécessiteront au niveau de l’économie ni comment ils affecteront le développement des ressources canadiennes. Il est possible que les firmes qui œuvrent dans l’industrie des combustibles fossiles soient appelées à relever certains défis. Les firmes engagées dans le développement d’infrastructures « vertes » ressentiront peut-être des effets bénéfiques de cette politique.

Emplois verts

Le Parti libéral s’est engagé à investir 100 millions de dollars dans des produits de technologies propres et 200 millions de plus par année pour l’innovation et l’utilisation de technologies propres dans le secteur des ressources naturelles, y compris la foresterie, les pêcheries, l’exploitation minière, l’énergie et l’agriculture. Les libéraux se sont aussi engagés à encourager les investissements dans les rénovations visant des économies d’énergie dans les bâtiments industriels, commerciaux et résidentiels. Ceci peut donner un bon coup de pouce aux entreprises œuvrant dans les technologies de l’énergie propre, tant à titre d’occasion de développer leurs propres technologies qu’à titre d’occasions d’affaires en contrats de rénovation.

Les libéraux se sont aussi engagés à fournir un support additionnel aux compagnies exportatrices de technologies propres. Alors que l’AFIC encourage et soutient toutes les firmes canadiennes qui exportent des services d’ingénierie, le soutien des libéraux, aussi ciblé soit-il,  pourrait constituer une occasion de recevoir des données et de bénéficier de formation et d’assistance technique quant aux possibilités d’exportation.

États-Unis et Mexique

Le Parti libéral s’est engagé à réduire les obstacles au commerce avec les États-Unis et le Mexique. Bien que la majeure partie de cet engagement soit liée au développement de l’infrastructure frontalière (de sorte que les marchandises puissent circuler plus rapidement), un assouplissement des règlements concernant les services d’ingénierie est aussi possible.

Cet engagement peut également constituer l’occasion de convaincre le gouvernement fédéral d’harmoniser les marchés publics avec la Loi Brooks en vigueur aux États-Unis qui impose l’utilisation de la SBC.

Acheminer les produits canadiens vers les marchés

Reconnaissant que les accords de libre-échange sont bénéfiques pour l’économie canadienne, le Parti libéral s’est engagé à « examiner attentivement » tous les débouchés commerciaux. Le Parti libéral s’est engagé à explorer la possibilité de relations commerciales plus solides avec  les « marchés émergents et les marchés établis, y compris la Chine et l’Inde ». Cette démarche doit inclure une stratégie de promotion des exportations qui aidera les entreprises à tirer profit des nouveaux accords commerciaux. Cette politique suggère que les libéraux appuieront le Partenariat transpacifique et donneront leur appui aux entreprises canadiennes œuvrant à l’étranger.

Promotion de la paix et de la sécurité mondiales

Le Parti libéral s’est engagé à appuyer les opérations internationales de paix des Nations Unies, en mettant l’accent sur les points forts du Canada. Cet engagement inclut, sans s’y limiter, les services d’ingénierie. Il est possible que le Canada fournisse de l’aide à l’étranger sous la forme de services d’ingénierie, ce qui pourrait bénéficier à nos firmes.

Search Member Firms Best Pratices Engineering Students The Source Newsletter