Association Of Consulting Engineering Compagnies|Canada

L’importance d’investir dans l’infrastructure

L'importance des investissements dans l'infrastructure

  • L'infrastructure contribue à la croissance de notre économie, elle renforce les collectivités et elle protège l'environnement.
  • Elle crée des emplois et contribue à notre prospérité.
  • Des investissements soutenus et prévisibles dans l'infrastructure bénéficient au gouvernement, aux contribuables et à tous les Canadiens.

Apprenez-en davantage sur le sujet en visitant la section investir dans les infrastructures. 

Budget fédéral 2016

L’AFIC se réjouit que le premier budget du gouvernement libéral mise sur la croissance immédiate et à long terme de l’économie par des investissements dans l’infrastructure et dans l’innovation. L’approche du gouvernement quant aux investissements dans l’infrastructure nous indique que les recommandations présentées par l’AFIC et d’autres parties intéressées ces dernières années et lors des consultations prébudgétaires ont été prises en considération. Parmi les faits saillants du budget :

  • Plus de 60 milliards de dollars en nouveaux investissements dans l’infrastructure en deux phases (12 milliards pour la première phase) en plus du Fonds Chantiers Canada;
  • Accélération de parties du Fonds Chantiers Canada existant;
  • Des sommes encore non affectées du Fonds Chantiers Canada ajoutées au Fonds de la taxe sur l’essence au cours des deux prochaines années;
  • 3,4 milliards de dollars de plus en investissements pour les actifs d’infrastructure fédéraux;
  • 2 milliards de dollars sur trois ans en nouveaux investissements dans les institutions postsecondaires;
En savoir plus sur le budget fédéral 2016  arrow

Il faut investir davantage dans l’infrastructure

Malgré l’annonce très bienvenue du budget fédéral 2016, il y a encore beaucoup à faire. Depuis 2006, les investissements dans l’infrastructure au Canada représentent en moyenne 3,4 % du PIB, ce qui est considérablement inférieur aux 6 % du PIB dans les années 1950 et 1960, et aux 9 % du PIB de certains des principaux concurrents économiques du Canada, comme la Chine et l’Inde. L’AFIC considère qu’une gestion responsable des finances et l’élimination du déficit donnent au gouvernement l’occasion d’améliorer encore davantage la prospérité du Canada par de nouveaux investissements dans l’infrastructure. 

L’AFIC recommande donc qu’une partie de tout surplus budgétaire soit affectée à l’infrastructure, avec un objectif à long terme de revenir à un niveau d’investissement de 6 % du PIB par les trois paliers de gouvernement. Apprenez-en davantage sur les données et faits à l'appui. 

Search Member Firms Best Pratices Engineering Students The Source Newsletter Sohi